La qualité au service du projet

Contexte

A l’heure de la décentralisation de l’instruction des dossiers d’urbanisme, de nombreuses collectivités locales sont confrontées à cette prise de compétence pour tout ou partie des dossiers. Certaines ont repris l’instruction de tous les dossiers et d’autres seulement des certificats d’urbanisme (CU).

Enjeux

L’urbanisme et l’aménagement du territoire sont des thématiques sensibles au sein d’une collectivité. La bonne gestion des dossiers d’urbanisme est donc une préoccupation quotidienne des élus communaux.

Quelles sont les outils et moyens pour assurer efficacement cette mission ?

Démarche

L’informatisation de la gestion des dossiers d’urbanisme est incontournable mais faut-il pour autant faire l’acquisition d’un logiciel spécifique ?

Pour les communes ayant la compétence d’instruction complète sur tous les dossiers, la mise en place d’un logiciel spécifique paraît évidente. En revanche, certaines communes de petite taille s’interrogent sur la pertinence de cette acquisition.

Sur la base de plus de 10 années d’expérience de mise en oeuvre de logiciel d’urbanisme sur toute la France, nous estimons qu’il est pertinent d’opter pour un logiciel métier quand la commune doit gérer plus de 50 dossiers par an avec ou sans instruction complète.

En effet, même une commune qui aura simplement en charge le suivi d’une cinquantaine de dossiers sera plus efficace et fiable avec les possibilités logicielles suivantes :

  • recherches multicritères de dossier
  • géolocalisation de dossier
  • historique des dossiers déposés lors de la consultation d’une parcelle
  • Tableaux de synthèse dont registre de dépôt
  • Statistiques

Conclusion

Un logiciel tel que Géo-ADS peut être pertinent même pour les collectivités de petite taille d’autant que son budget de mise en oeuvre est très accessible.