La qualité au service du projet

Cible et Problématique

Bon nombre de projets informatiques « s’achèvent » avec un bilan peu satisfaisant, pour cause de retard, de dépassement de budget ou de non-satisfaction des utilisateurs. Malgré une expérience forte de plusieurs décennies, ce constat reste malheureusement d’actualité. Pourquoi ?

L’analyse du bilan des projets qui ont connu un échec fait apparaître quelques causes qui sont presque toujours les mêmes :

  • La confusion entre les besoins estimés et les besoins réels
  • La forte pression d’un contexte économique ou d’un planning très tendu
  • Les modalités de forfaits qui figent dans le marbre les spécifications fonctionnelles
  • La volonté de respecter un ensemble de clauses contractuelles qui font oublier l’objectif initial
  • Des rapports parfois difficiles entre la maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre
  • L’utilisation de méthodes non adaptées ou mal utilisées
  • Le manque de communication à tout niveau

En réponse à cette analyse, de nouvelles méthodes de conduite de projets informatiques ont vu le jour il y a quelques années. Ce sont les méthodes agiles.

Enjeux

L’importance de la qualité

La définition de la qualité en sens ISO 9000 est la suivante :  » Aptitude d’un produit ou d’un service à satisfaire, au moindre coût et dans les moindres délais les besoins des utilisateurs. « .

C’est donc le point le plus important d’un projet et celui doit guider toutes les décisions d’un projet informatique.

La qualité est au cœur des concepts des méthodes agiles.

La maîtrise des risques

L’identification et l’élimination des risques (à défaut leur réduction) sont des tâches qui doivent être traitées en permanence sur un projet informatique. C’est ce qui s’appelle un pilotage par les risques.

Une fois les risques maîtrisés, les facteurs d’échec se trouvent grandement diminués.

Les méthodes agiles consacrent une grande importance à cet aspect comme cela est présenté plus loin.

Renvois bibliographiques :

Scrum – Le guide pratique de la méthode agile la plus populaire (Claude Aubry – DUNOD)

Gestion de projet : EXtreme Programming (Jean-Louis Bénard, Laurent Bossavit, Régis Médina, Dominic Williams- Eyrolles)

UML 2 en action (Pascal Roques et Franck Vallée – Eyrolles)

 

Wikipédia : Méthode Agile (http://fr.wikipedia.org/wiki/Méthode_agile)