La qualité au service du projet

Pourquoi acheter un logiciel spécifique de gestion de l’occupation du domaine public (arrêtés municipaux voirie) au lieu d’une gestion traditionnelle sous Excel ?

Un service de voirie communale souhaite améliorer la gestion du domaine public de sa commune. La gestion se fait avec Excel mais le service se demande comment  l’améliorer suite à l’accord malencontreux d’un chantier en gênant un autre.

La mauvaise gestion des autorisations de voirie peut avoir des conséquences fâcheuses. Elle est de la responsabilité du Maire de la commune.

Les procédures de gestion concernent plusieurs agents voire plusieurs services. La bonne communication entre les personnes passe obligatoirement par une solution fédératrice.

Certaines communes gèrent plusieurs centaines de demandes d’occupation du domaine public par an. Il s’agit pour chaque agent d’être assisté dans la gestion via une solution d’aide à la décision.

Comme tout logiciel de gestion, il doit permettre l’optimisation du temps de travail.

Doit-on pour cela payer un logiciel spécifique ?

De notre point de vue d’expert, un logiciel type Excel offre des possibilités avancées mais un logiciel métier SIG présente des avantages déterminants :

  • Organisation de la gestion autour d’une base de données centralisée sur un serveur et accessible par tous les agents selon un profil d’utilisation.  On apporte ici une réponse à la problématique de communication entre les différents agents en charge du suivi administratif.
  • Aide à la décision du fait du paramétrage d’alertes et de contrôles de cohérence. Par exemple, un utilisateur pourra être alerté lorsqu’un chantier peut en gêner un autre sous un rayon donné.
  • Assistance à l’utilisateur notamment pour la rédaction des arrêtés municipaux de voirie
  • Module cartographique (sig) permettant la visualisation et la localisation des occupations ainsi que l’impression de plans.
  • Optimisation du temps de gestion via des fonctionnalités de recherches multi-critères, de génération automatique de tableaux, diagrammes, statistiques, …

CONCLUSION

Etant donné l’importance des enjeux et des responsabilités sur la gestion du domaine public et des arrêtés municipaux, il est évident que la mise en place d’un logiciel spécifique est incontournable pour les collectivités de plus de 5000 habitants.