Conseil

LinkedInFacebookTwitterEmailCopy Link

SILVER PARTNER Microsoft

Fort de son partenariat avec Microsoft depuis de nombreuses années, AMJ-groupe rejoint les Silver Partner Microsoft pour les Solutions Cloud. Cette certification la place ainsi dans le top 5% des partenaires Microsoft.

Découvrez les principales solutions Cloud Microsoft.

AZURE

Azure est la plateforme de cloud computing de Microsoft. Elle est constituée d’une gamme croissante de services intégrés (analyse, calcul, base de données, fonctions mobiles, mise en réseau, stockage et web) qui accélèrent la migration et votre productivité, tout en vous permettant de faire des économies.

OFFICE 365

Que vous soyez à votre bureau ou en déplacement, vous tirez parti d’un ensemble d’outils de productivité haut de gamme et familiers. Les logiciels Office, toujours à jour, vous permettent de créer, de modifier et de partager des documents à partir de votre PC/Mac ou de votre appareil iOS, Android ou Windows avec tous vos collègues en temps réel.

Catégories : Blog

Est-il facile de choisir un progiciel ?

Contrairement aux idées reçues, choisir un progiciel n’est pas une chose si facile qu’elle peut en avoir l’air.

Assistance au choix de progiciels

Tout d’abord et comme toujours cela nécessite la rédaction préalable d’un cahier des charges. Pour ce faire, nous disposons d’une méthodologie éprouvée par de nombreuses années d’expérience.

Ensuite, la principale difficulté sera bien entendu d’arriver à faire la part des choses entre le discours commercial et les capacités réelles du produit. Outre le fait de faire la part des choses, il convient de pouvoir tracer tout ce qui sera dit dans les échanges avec les éditeurs ainsi que les modalités de choix.

La méthode AMJ-groupe de choix de progiciel comporte ainsi un double système de traçabilité.

L’autre grande difficulté à gérer concerne les appels incessants des éditeurs qui souhaitent savoir où en est leur dossier.

Autant d’éléments qui militent en faveur d’une assistance au choix de progiciels.

Catégories : Blog, Méthodologie

Réussir l’analyse d’implémentation d’un progiciel

L’analyse relative à l’implémentation d’un logiciel de gestion constitue l’étape la plus importante au sein de ce type de projet. En effet, elle décrit précisément la façon dont l’application sera paramétrée afin de répondre aux besoins fonctionnels de l’entreprise.

De manière générale, les fonctions du logiciel existant doivent être reprises pour la plupart au sein du nouveau logiciel. Afin de s’assurer que cela est effectivement le cas, il convient donc en premier lieu d’obtenir une bonne compréhension du mode de fonctionnement du logiciel existant.

Ensuite, une check-list des sujets à aborder lors de l’analyse doit être préparée par avance. Elle doit inclure l’ensemble des fonctionnalités en vigueur dans le logiciel existant, ainsi que les fonctions incluses dans le nouveau logiciel.

Le rapport d’analyse

Cette analyse est formalisée au sein d’un rapport, qui doit être soumis à l’entreprise pour validation. Cette validation est essentielle pour les raisons suivantes :

  • le rapport d’analyse constituera alors le document de référence, sur lequel chacun des intervenants du projet s’appuiera,
  • ce rapport permettra de disposer d’une ligne directrice claire valable pour la suite du projet,
  • il permettra de définir précisément le planning d’intervention et les charges imputables à chaque acteur du projet.

Le rapport d’analyse nécessite un cadre précis, afin de s’assurer que tous les sujets ont bien été évoqués. En effet, un des écueils les plus classiques dans un projet est bien souvent l’ajout de fonctionnalités ou de flux de données, qui avaient été oubliées lors de la phase d’analyse.

Cela conduit inévitablement à des décalages en termes de planning, ainsi qu’à des charges supplémentaires non budgétées.

Le rapport d’analyse doit être découpé de manière claire, de façon à ce qu’il soit compréhensible et sans ambiguïté. Il est dans ce cadre préférable de disposer d’un modèle par type de logiciel. Par exemple, en ce qui concerne l’implémentation d’une application de gestion commerciale,  le découpage du document en ce qui concerne les fichiers de base peut être effectué de la façon suivante :

  • gestion des fichiers de base
  • gestion des articles,
  • gestion des clients,
  • gestion des fournisseurs,
  • gestion des tarifs de vente,
  • gestion des tarifs d’achat.

Intégration de progiciels

Un progiciel est un outil de travail au service des utilisateurs et de l’entreprise. Les principaux objectifs de la mise en place d’un progiciel sont les suivants :

  • optimisation de la productivité de vos utilisateurs,
  • pilotage de votre activité.

De manière générale, l’implémentation d’un progiciel ne se réduit pas à des phases d’installation et de formation. En effet, il s’agit d’un projet complet comprenant des étapes qu’il convient de respecter, afin d’en assurer la réussite.

Choisir et mettre en place un progiciel

Dans ce cadre, AMJ peut vous assister lors des différentes phases de la mise en place de vos progiciels, en se basant sur une méthodologie éprouvée :

En ce qui concerne le planning, AMJ prévoit aussi bien les charges des intervenants au sein du fournisseur du progiciel que celles de vos chefs de projet et utilisateurs, afin que le planning établi tienne compte des disponibilités de vos équipes.

Le planning doit également comporter des phases distinctes ainsi que des jalons, associés à des indicateurs d’alerte.

La définition du planning permet de maîtriser les étapes du projet, ainsi que les coûts et délais associés.

Par ailleurs, la validation des livrables par vos soins est capitale. Elle permet de s’assurer de la conformité face au projet initial et de s’adapter aux nouvelles contraintes. Cela conduit notamment à optimiser le coût du projet.

Schémas directeurs informatiques (SDI)

Votre outil informatique ne sera véritablement performant que s’il fonctionne en phase avec les options stratégiques de votre Direction Générale.

Le schéma directeur informatique a pour point de départ la stratégie d’une entreprise ou d’une direction pour aboutir à la définition d’une cible en matière d’informatique et de système d’information.

Les principales étapes d’un schéma directeur informatique consistent à prendre connaissance de la stratégie, effectuer un bilan de l’existant, exprimer les besoins, définir des priorités, élaborer des scénarios cibles et à définir un plan d’action pour atteindre la cible retenue.

Enfin, le schéma directeur informatique présente l’ensemble des règles générales selon lesquelles cette informatisation doit être conduite, et suivie.

La méthode utilisée par AMJ est dérivée de la méthode RACINES (Rationalisation des Choix InformatiquES) du ministère de l’industrie.

Définissons ensemble une cible en matière de système d’information et d’informatique :

  • Schémas directeurs de fonctionnement,
  • Schémas directeurs informatiques stratégiques,
  • Schémas directeurs informatiques opérationnels,
  • Schémas directeurs micro et bureautique, …

Outre le fait de permettre d’aligner le système d’information sur la stratégie de l’entreprise, il permet de définir toutes les actions à mener sur les 2 à 3 ans à venir.

Il se termine notamment par le descriptif de chacun des projets avec un planning de mise en œuvre très concret et directement opérationnel.

Catégories : Blog, Méthodologie

Cellules de crise

AMJ GROUPE possède d’excellentes références en matière de cellules de crises. En effet, à quoi servirait un plan de continuité d’activité en l’absence de cellule de crise ? En effet, la cellule de crise et sa procédure de déclenchement correspondent aux deux premiers maillons indispensables à toute gestion de crise.

Nos principales prestations dans ce domaine concernent :

L’assistance à la définition et mise en place de cellules de crise consiste principalement à définir les éléments suivants :

  • Organisation,
  • Modalités de réunion
  • Outils
  • Lieu de réunion
  • Etc…

L’assistance à la définition de la chaîne d’alerte consiste à formaliser la procédure selon laquelle la cellule de crise sera convoquée.

L’assistance à la définition des outils de gestion de crise consiste à définir les modalités de fonctionnement en période de crise, les besoins associés puis les outils nécessaires.

Le maintien en conditions opérationnelles vous permet de vous assurer que votre cellule de crise est en permanence opérationnelle et accessible. Pour ce faire AMJ procède à des tests réguliers selon une procédure prédéfinie.

De la même façon, AMJ-groupe assure le maintien en conditions opérationnelle des systèmes qui permettent de réunir la cellule de crise.

Catégories : Blog, Consulting, Sécurité

Plans de continuité d’activité (PCA)

AMJ-groupe effectue des missions de définition de plans de continuité / reprise d’activité depuis plus de 10 ans.

Nos principales prestations dans ce domaine concernent :

  • Elaboration de PCA / PRA
  • Audits de PCA / PRA
  • Assistance aux tests et à la recette
  • Assistance à la formalisation de procédures de mise en œuvre de PCA / PRA
  • Evaluation par rapport au référentiel AFNOR Z74-700
  • Etc…

Nous pouvons aussi étudier :

  • La fourniture de locaux de repli,
  • La mise à disposition de sites de back-up informatique,
  • Et la fourniture de logiciels divers (de gestion de crise, de gestion de documentation,…..

En matière de PCA, AMJ-groupe est totalement indépendant de tout fournisseur de solution qu’il s’agisse de matériels informatiques de secours de logiciels associés ou de locaux de repli.

Les missions de définition de plans de continuité d’activité reposent sur une démarche structurée dans les principales étapes sont les suivantes :

Catégories : Blog, Consulting, Sécurité

Urbanisme des systèmes d’information

Vous investissez massivement dans votre outil informatique mais vous avez le sentiment que son rendement n’est pas optimal.

Les missions d’urbanisme de système d’information ont pour but d’étudier et d’optimiser la réactivité, l’homogénéité et la cohérence globale de l’ensemble de votre système d’information.

De façon plus concrète, elles permettent de rationaliser les systèmes d’information et de les rendre plus souples.

Il s’agit principalement d’identifier les redondances d’informations (par exemple : référentiels clients multiples) afin de les réduire, voire de disposer de référentiels uniques. Il en est de même pour les applications qui doivent être uniques. La saisie des informations doit aussi être unique et se faire à la source (pas de redondances de saisies avec les risques d’erreur que cela présente).

Etant donné que l’environnement des entreprises évolue rapidement, elles se doivent d’être toujours plus réactives. Elles doivent donc pouvoir intégrer rapidement de nouveaux logiciels ou de nouvelles applications pour être capables de faire la différence face à la concurrence.

L’urbanisme permet donc au système d’information d’être plus réactif tout en restant cohérent dans son ensemble, ce qui correspond à un enjeu majeur.

En ce sens, l’urbanisme des systèmes d’information doit permettre à l’entreprise de disposer d’un système d’information qui soit à la fois fiable et en phase avec ses objectifs stratégiques.

Il permet au système d’information de s’aligner plus rapidement sur la stratégie. Néanmoins, la démarche qui permettra de définir le contenu des applications /logiciels à mettre en œuvre pour disposer d’un SI aligné avec la stratégie correspond à la démarche de schéma directeur informatique

Catégories : Blog, Consulting

Sécurité des systèmes d’information

Sécurité des SI

AMJ-groupe intervient dans le domaine de la Sécurité des systèmes d’information depuis plus de 15 ans. Aujourd’hui, la sécurité est un enjeu majeur pour les entreprises. Les conséquences d’une sécurité mal gérée peut-être catastrophique.

Le système d’information représente un patrimoine essentiel de l’organisation, qu’il convient de protéger. La sécurité informatique consiste à garantir que les ressources matérielles ou logicielles d’une organisation sont uniquement utilisées dans le cadre prévu 1.

Les objectifs de la sécurité des SI sont les suivants :

  1.  Disponibilité
  2.  Intégrité
  3.  Confidentialité

Afin que le système fonctionne sans faille, que les ressources et les services répondent dans les délais impartis ; que les données soient fiables ; que les accès à l’information soit filtrés.

Gérer le risque

Pour sécuriser le SI, la démarche suivante est généralement appliquée :

  1. Cartographier les risques et leur criticité.
  2. Rechercher des solutions, les choisir en fonction du contexte.
  3. Mettre en oeuvre tout ou partie des protections et s’assurer de leur bon fonctionnement.

AMJ-groupe vous accompagne dans ces différentes étapes et réalise pour ses clients divers types de prestations telles que :

1. JF Pillou, Tout sur les systèmes d’information, Paris Dunod 2006.

Catégories : Blog, Consulting, Sécurité

Etudes d’opportunité

« Est-il rentable d’investir dans ce projet ? »

Nous vous aiderons à évaluer l’intérêt de l’informatisation d’une activité donnée ou encore de la modification d’une organisation.

Nous vous aiderons à procéder à un premier recueil de besoins afin d’identifier les principales solutions techniques à l’aide de scénarios.

Nous examinerons ensemble les avantages et inconvénients et dresserons le retour sur investissement potentiel.

En effet, l’étude d’opportunité permet de commencer à formaliser :

  • les objectifs du projet,
  • son périmètre,
  • les principaux besoins.

Elle permet également de se prononcer de manière globale sur :

  • les solutions possibles avec leurs avantages et inconvénients,
  • les coûts associés,
  • les délais de mise en œuvre,
  • le retour sur investissement du projet.

De ce fait, elle permet d’aller au-delà de la simple expression de besoin des utilisateurs pour mieux cerner le projet, ses enjeux et ses perspectives de rentabilité.

Catégories : Blog, Consulting